Accueil Discipline (Sciences politiques) Revue Numéro Article

Revue française de science politique

2009/1 (Vol. 59)



Article précédent Pages 157 - 157
1

Suite à la publication de l’article de Pierre Favre, « Ce que les science studies font à la science politique. Réponse à Bruno Latour », dans le no 58 (5) de la RFSP, nous avons reçu la demande de précision suivante de Bruno Latour. Ce droit de réponse conclut de notre point de vue la controverse engagée au numéro 58 (4) de la RFSP.

2

À la p. 828 de sa réponse à mon article « Pour un dialogue entre science politique et science studies », Pierre Favre trouve « terrible » une citation qui prouve, d’après son analyse, le caractère dangereusement irrationnel des arguments que j’y avais avancé. Je disais en effet : « On a cru que nous partions en guerre contre la Raison alors que nous en désertions au contraire son combat » (p. 673). Cette phrase serait en effet « terrible » et la marque infamante d’un déserteur si l’auteur de la réponse ne l’avait pas malencontreusement amputée de sa deuxième partie qui lui donnait tout son sens. Je disais en effet : « On a cru que nous partions en guerre contre la Raison, alors que nous désertions au contraire son combat, que nous fondions nos épées pour en forger des charrues ! ». Cette citation directe d’Isaïe 2,3-5, « Les hommes forgeront leurs épées en soc de charrue et leurs lances en faucilles », devait rappeler aux politistes que si l’épistémologie est militante et combative – au nom d’une certaine politisation de la Science avec un grand esse –, il n’en est pas de même des science studies qui ont justement pour premier effet de dépolitiser la science. Ce point semble avoir échappé à mon contradicteur en même temps que la citation d’Isaïe.

Pour citer cet article

Latour Bruno, « Droit de réponse », Revue française de science politique 1/ 2009 (Vol. 59), p. 157-157
URL : www.cairn.info/revue-francaise-de-science-politique-2009-1-page-157.htm.
DOI : 10.3917/rfsp.591.0157

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback