Accueil Revue Numéro Résumé

Volume !

2015/2 (12:1)


ALERTES EMAIL - REVUE Volume !

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 83 - 99 Article suivant

Résumé

Français

Au cours de sa longue carrière, Georges Moustaki était réputé pour être grec, sans pour autant que cette affirmation ne soit vraiment questionnée. Pourtant, les contours de cette grécité supposée ne sont pas toujours évidents à identifier. Pour mesurer la réalité des relations entre Georges Moustaki et la Grèce, ce texte propose d’examiner la trajectoire familiale de l’artiste autant que son parcours de citoyen et d’artiste, mais aussi le contexte social et idéologique dans lequel sa carrière s’est réalisée et qui peut sembler être déterminant à plus d’un titre dans les différents discours d’identification qui l’ont entouré. Pour cela, le propos se fonde sur un corpus de chansons et d’interviews données par le chanteur ainsi que sur les quelques ouvrages consacrés à sa vie. Dans cet ensemble de sources, la Grèce apparaît souvent sous un jour paradoxal : tout à la fois terre des racines revendiquées, parfois explicitement, et lieu d’origines rêvées, imaginées, fantasmées, ou encore mobilisées en fonction de différents contextes de l’entretien à proprement parler et des périodes de la vie de l’artiste.

Mots-clés (fr)

  • race / racisme / ethnicité
  • identité individuelle / collective
  • autobiographie / biographie
  • altérité / différence
  • exotisme / orientalisme

English

Georges Moustaki, « La Marseillaise » and the Air of the Piraeus‪Throughout his long career, Georges Moustaki was well known in France as a Greek singer, although this identification was never clearly established and the contours of his Greekness never well defined. This text aims to analyse the relationships between Moustaki and Greece by describing his family background and his experience as a singer and a militant, and the influence the social and ideological context had on the development of his career and the many ways in which he was identified. It is based on the analysis of a corpus of lyrics, interviews and biographical accounts in which Moustaki ‪occasionally mentions his national or spiritual affiliations. In these various sources, Greece paradoxically appears as the land both of claimed roots and of an idyllic personal mythology. The variability of such self-identifications has to do with the specific environment of each interview and the different phases of his life.

Mots-clés (en)

  • race / racism / ethnicity
  • identity (individual / collective)
  • autobiography / biography
  • alterity / difference
  • exoticism / orientalism

Plan de l'article

  1. L’enfance et les origines : grec ou pas grec ?
  2. 1950-1960 : un Grec par les autres
  3. 1967- 1974 : s’engager pour la Grèce
  4. Identités multiples pour un chanteur-monde
  5. Conclusion
© 2010-2017 Cairn.info