Accueil Ouvrages Ouvrage Chapitre

Conversations avec Wittgenstein (1949-1951)

2001

  • Pages : 112
  • ISBN : 2910846636
  • Éditeur : Agone

ALERTES EMAIL - COLLECTION Banc d’essais

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette collection.

Fermer

Chapitre précédent Pages 8 - 8 Chapitre suivant
1

Dans les deux dernières années de son existence (juillet 1949-avril 1951), Wittgenstein s’est lié d’amitié avec Oets Kolk Bouwsma, philosophe et universitaire américain qui consigna régulièrement leurs conversations sous forme de notes. Nous avons fait précéder la traduction de ces Conversations par l’essentiel de l’introduction à l’édition anglaise rédigée par les éditeurs américains, qui en retracent le contexte.

2

Ces notes constituent à maints égards un témoignage important sur la fin de la vie de Wittgenstein : sur l’état de ses réflexions philosophiques, en particulier sur les problèmes d’éthique, et sur la façon dont il a affronté l’âge, la maladie et la mort.

3

Nous avons tenté de traduire le plus fidèlement possible un texte dont les registres fluctuent du style universitaire au simple récit des événements de la journée, de la retranscription de phrases que Wittgenstein a pu prononcer (propos de tous les jours ou philosophiques) à des brouillons de pensée où Bouwsma tente d’avancer seul. Nous n’avons pas voulu transformer cette écriture spontanée, dont la concordance des temps, par exemple, est parfois hasardeuse, en un texte qui serait plus correct d’un strict point de vue grammatical : le charme et la force propres de ces notes auraient dès lors été perdus. Autant qu’il est possible dans une traduction sans trop pécher contre les exigences de la langue d’accueil, nous avons tenté de conserver ce caractère de notes qui suivent la promenade philosophique, où les souvenirs évoqués au passé se mêlent aux impressions durables dites au présent, et où les tâtonnements de Bouwsma se mêlent à des passages vraisemblablement très proches de ce que Wittgenstein a pu dire.

Pour citer ce chapitre

Raïd Layla, « Avant-propos de la traductrice », Conversations avec Wittgenstein (1949-1951), Marseille, Agone, « Banc d’essais », 2001, p. 8-8.

URL : http://www.cairn.info/conversations-avec-wittgenstein--2910846636-page-8.htm


Chapitre précédent Pages 8 - 8 Chapitre suivant
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback