Accueil Ouvrages Discipline (Histoire) Ouvrage collectif

Présentation

Se définissant lui-même, dans une lettre inédite à son ami Claude Roy , «juif ... non pratiquant... non croyant ... français par l’état civil ... par la culture ... par les sentiments ... marxiste ... communiste ... anti-impérialiste ... tunisologue ... “patriote tunisien”... enraciné dans sa terre natale...», Paul Sebag (Tunis 1919–Paris 2004) reste indissociablement lié à l’histoire de la Tunisie, depuis ses premiers travaux de sociologue dans les années 1950, jusqu’à ses plus récentes publications historiques autour du judaïsme tunisien et de la ville de Tunis à partir de 1990. Son action en faveur de l’indépendance lui fera prendre part à l’organisation de la nouvelle université tunisienne, et tout particulièrement du département de sociologie, où il enseignera jusqu’en 1977, date de son arrivée à Paris. Ce volume collectif à l’initiative de la Société d'Histoire des Juifs de Tunisie se veut un hommage à la fois à l’homme “au simple sourire”, au professeur rigoureux et à l'infatigable érudit qui a marqué durablement plusieurs générations de chercheurs et d’étudiants.


Sommaire

Page 1 à 4

Pages de début

Page 5 à 6

De Tunis à Paris

Éléments de biographie

I. Histoire et politique (Cette première séance de la journée d'hommages consacrée à Paul Sebag, qui s'est tenue le 2 avril 2006 à l'Hôtel de la Monnaie nationale, était présidée par Monsieur Habib Kazdaghli, Vice-Doyen de la Faculté des Lettre

Page 7 à 7

Entre Tunis et Alger

Les élites juives vers 1800
Page 21 à 30

Alger à la veille de la conquête française

Page 31 à 36

Ahmed Ier, bey de Tunis chez Louis-Philippe Ier, roi des Français

(Novembre-Décembre 1846)
Page 37 à 43

La politique française à l'égard des Juifs de Tunisie sous le protectorat (1910-1923)

II. Culture et religion (La deuxième séance était présidée par Madame Mireille Hadas-Lebel, Professeur à l'Université de Paris-Sorbonne (Paris IV).)

Page 45 à 71

La question linguistique dans la presse judéo-arabe de Tunis à la fin du XIXe siècle

Page 73 à 82

Joseph Cohen-Tanugi Ḥadria, un rabbin moderniste à l'époque du Protectorat

Page 83 à 83

« Le Complot des juifs de Khaybar »

Une qasîda en melḥûn algérien par le barde mystique Sidi Lakhḍar (XVIe siècle)
Page 111 à 124

Osiris et le projet de la grande synagogue à Tunis

Un moment de francisation 1904-1913

III. L'homme, le professeur, l'érudit (La troisième séance était présidée par Catherine Nicault, professeur d'Histoire contemporaine à l'Université de Reims.)

Page 125 à 134

Paul Sebag sociologue ?

Page 135 à 141

Tunis dans l'œuvre de Paul Sebag

Page 143 à 153

Paul Sebag et l'histoire des Juifs de Tunisie

Page 155 à 163

Ecrire l'histoire des Juifs de Tunisie

Quelques pistes de réflexions sur l'historiographie de la question
Page 164 à 166

La Bibliothèque transportée de Paul Sebag

Page 167 à 169

Paul Sebag par lui-même...

Page 170 à 171

Trois souvenirs de Paul Sebag

Page 172 à 174

Bibliographie selective de Paul Sebag

Page 175 à 176

Pages de fin

Fiche technique

Nataf Claude, De Tunis à Paris. Mélanges à la mémoire de Paul Sebag, Paris, Editions de l'Éclat « Bibliothèque des fondations », 2008, 256 pages.
ISBN : 9782841621729.
Lien : <http://www.cairn.info/de-tunis-a-paris--9782841621729.htm>.

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback