Accueil Ouvrages Discipline (Économie, Gestion) Ouvrage collectif

Présentation

La formation initiale doit-elle être ajustée aux évolutions prévisibles des emplois ? Faut-il davantage « professionnaliser » les formations ? Faut-il les spécialiser ou assurer une formation plus générale permettant de s’adapter à ces évolutions ? Tous les décideurs du champ emploi-formation se trouvent confrontés à ces interrogations, qui s’inscrivent également dans le débat scientifique. Pour les éclairer, cet ouvrage propose une analyse des liens réels entre formations et emplois et tente de comprendre pourquoi ils sont ainsi. Il s’appuie essentiellement sur les résultats de l’enquête Génération 98 du Céreq (Centre d’études et de recherches sur les qualifications), qui permettent de repérer les caractéristiques des emplois occupés au cours des premières années de vie active. La diversité des éclairages et des matériaux réunis par les auteurs de cet ouvrage — membres du Céreq et d’autres équipes de recherche — permet de mieux comprendre les relations entre formations et emplois et, ce faisant, peut contribuer à modifier les représentations, à donner de nouveaux repères à tous les acteurs concernés par cette question d’une constante actualité. La première partie montre comment les acteurs — système éducatif, responsables d’entreprises, décideurs nationaux et régionaux — se positionnent par rapport à cette question. La deuxième montre qu’une « bonne correspondance » entre formation initiale et emplois occupés, tant en termes de niveaux que de spécialités, n’est pas aujourd’hui la règle en France, même pour les formations professionnelles. La troisième analyse comment la volonté d’ajuster les formations aux emplois se heurte aux stratégies des différents acteurs. Enfin, la dernière partie met l’accent sur les phénomènes de « déclassement ».


Sommaire

Page 1 à 4

Pages de début

Page 5 à 9

Préface

Page 11 à 22

Introduction générale

I. Formations-emplois: jeux d'acteurs autour d'une mise en correspondance

Page 23 à 26

Introduction

Page 27 à 46

1. De Jules Ferry aux Trente Glorieuses : regard historique sur l'adéquation

Page 47 à 60

2. L'adéquation au regard des employeurs : des contenus de formation aux niveaux

Page 61 à 74

3. Décentralisation et pilotage de l'offre régionale de formation : risques, opportunités, méthodes

II. Un constat d'inadéquation qui devient de plus en plus la pratique

Page 75 à 78

Introduction

Page 79 à 96

4. Des formations initiales aux premiers emplois : une correspondance plutôt mal assurée

Page 97 à 97

5. Les sortants des filières professionnelles de niveau bac : un exemple de non-correspondance entre formations et emplois

Page 111 à 125

6. L'adéquation formation-emploi après les filières professionnelles de l'enseignement supérieur

Page 126 à 141

7. Quelle relation formation-emploi pour les jeunes de niveau CAP-BEP ? Une comparaison entre les sortants d'apprentissage et de lycée professionnel

III. Des emplois qui ne correspondent pas aux formations

Page 143 à 147

Introduction

Page 149 à 162

8. L'adéquation formation-emploi

Page 163 à 178

9. La correspondance formation-emploi sous l'éclairage de la gestion des âges dans les métiers

Page 179 à 188

10. Les diplômes professionnels de niveau CAP-BEP dans l'archipel des employés : une reconnaissance en baisse ?

Page 189 à 202

11. De la spécialité de formation au métier

Page 203 à 220

12. Quelle adéquation à l'emploi pour les jeunes issus d'itinéraires scolaires atypiques ?

Page 221 à 231

13. Un accès difficile à l'emploi qualifié. Femmes diplômées de niveau CAP-BEP

Page 232 à 248

14. Trajectoires professionnelles, compétences et construction du signal

Page 249 à 260

15. Trouver un emploi en rapport avec sa spécialité de formation : une situation rentable ?

IV. Des niveaux de qualification qui ne correspondent pas aux diplômes

Page 261 à 264

Introduction

Page 265 à 278

16. Les jeunes en situation de « déclassement » sur le marché du travail : diversité des approches, diversité des éclairages

Page 279 à 288

17. Quand les jeunes s'estiment déclassés

Page 289 à 299

18. Les « bac pro » à l'usine, ou le travail du désenchantement

Page 300 à 313

19. Les temps du déclassement : d'une réalité collective annoncée à un sentiment individuel en suspens

Page 314 à 333

20. Le déclassement dans les Fonctions publiques d'État et territoriale

Page 334 à 347

21. Les dispositifs publics protègent-ils du déclassement ?

Page 348 à 365

22. Peut-on parler de relation formation-emploi au sein des emplois non qualifiés ?

Page 367 à 377

Conclusion générale. Les correspondances multiples entre formations et emplois

Page 379 à 395

Pages de fin

Fiche technique

Giret Jean-François et al., Des formations pour quels emplois ?, Paris, La Découverte « Recherches », 2005, 400 pages.
ISBN : 9782707146939.
Lien : <http://www.cairn.info/des-formations-pour-quels-emplois--9782707146939.htm>.

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback