Accueil Ouvrages Ouvrage

Présentation

Wittgenstein n’a jamais dissimulé son antipathie pour la civilisation contemporaine. Mais, à la différence de beaucoup d’autres, il n’a jamais essayé d’en tirer une philosophie. Il est difficile de trouver un philosophe qui l’ait été davantage que lui dans ses relations avec une époque que, de son propre aveu, il n’aimait pas et dans laquelle, en tout cas, il ne se sentait pas chez lui. L’attitude de Wittgenstein à l’égard du monde contemporain a consisté à éviter la perte de temps et d’énergie que représente le pathos de la protestation, de la dénonciation et de la déploration, dans lequel donnent si volontiers les intellectuels d’aujourd’hui, et à s’accommoder avec le maximum de sobriété et d’efficacité des conditions qui lui étaient imposées pour la tâche qu’il estimait avoir à remplir.
Ce recueil est le premier d’une série de six essais qui rassembleront par thèmes les travaux de Jacques Bouveresse, professeur au Collège de France, et l’un des premiers spécialistes de Wittgenstein en France.


Sommaire

Page I à 4

Pages de début

Page V à 5

Avant-propos

Page 1 à 55

Les derniers jours de l’humanité

Page 53 à 92

« Dans les ténèbres de cette époque »

Wittgenstein & le monde contemporain
Page 89 à 128

Ludwig Wittgenstein : un « moderniste résigné » ?

Page 125 à 141

Wittgenstein & l’architecture

Page 139 à 195

L’animal cérémoniel

Wittgenstein & l’anthropologie
Page 193 à 225

Wittgenstein, critique de Frazer

Page 223 à 241

Anthropologie & culture

Sur une dette possible de Wittgenstein envers Goethe & Spengler
Page 239 à 253

Pages de fin

Fiche technique

Jacques Bouveresse, Essais I, Marseille, Agone, « Banc d’essais », 2000, 254 pages.
ISBN : 9782910846282
Lien : <http://www.cairn.info/essais-i-wittgenstein-la-modernite-le-progres--9782910846282.htm>

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback