Accueil Ouvrages Ouvrage Résumé

Essais V

2006

  • Pages : 312
  • ISBN : 9782748900316
  • Éditeur : Agone

ALERTES EMAIL - COLLECTION Banc d’essais

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette collection.

Fermer

Chapitre précédent Pages 245 - 292 Chapitre suivant

Premières lignes

La théorie dite « des animaux-machines », qui avait déjà scandalisé si fortement certains des contemporains de Descartes, semble à première vue pouvoir être interprétée de deux façons bien différentes, dont l’une est incomparablement plus radicale et plus choquante que l’autre. Au premier sens, qui est tout à fait clair, elle nie tout simplement qu’il puisse exister une raison sérieuse d’attribuer...

Plan de l'article

  1. 1. Y a-t-il une pensée animale ?
  2. 2. Le mouvement et la « sensibilité » dans les machines
  3. 3. Quel genre de machine est le corps ?
  4. 4. Les sentiments et les passions des animaux et les nôtres
  5. 5. Est-ce l’âme ou le corps qui sent ?
  6. 6. Qu’est-ce qu’« avoir mal » pour un animal ?
  7. 7. L’héritage de Descartes
  8. 8. La « mécanique cérébrale » et l’âme

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback