Accueil Ouvrages Ouvrage Résumé

Essais V

2006

  • Pages : 312
  • ISBN : 9782748900316
  • Éditeur : Agone

ALERTES EMAIL - COLLECTION Banc d’essais

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette collection.

Fermer

Chapitre précédent Pages 41 - 82 Chapitre suivant

Premières lignes

Dans un article publié en 1986, Ian Hacking a opposé de la façon suivante l’attitude de Descartes et celle de Leibniz à l’égard de la démonstration : « Leibniz savait ce qu’est une démonstration ; Descartes ne le savait pas. Si l’on prête à ce fait l’attention qu’il exige, cela aide à résoudre certains problèmes d’interprétation qui ont tendance à devenir insaisissables. Ce n’est pas mon but principal...

Plan de l'article

  1. 1. Descartes, Leibniz et la démonstration
  2. 2. L’intuition et le formalisme
  3. 3. Tradition et innovation : Leibniz et ses prédécesseurs
  4. 4. Descartes, Leibniz et le problème de la création des vérités éternelles
  5. 5. Descartes, Kant et le statut des vérités a priori

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback