Accueil Ouvrages Ouvrage collectif

Présentation

Le secteur de la presse est certainement de ceux où la précarisation des petits salariés est la plus galopante. La corporation, pourtant truffée de grandes consciences toujours prêtes à délivrer des leçons d’humanisme sans frontières, ne s’émeut guère de la condition galérienne qui est faite, en son sein, à des milliers de jeunes complaisamment livrés à l’arbitraire des employeurs par les écoles de journalisme.
Le grand public ne connaît généralement du journalisme que sa vitrine la plus clinquante. Il ignore à quel degré de médiocrité intellectuelle et d’imposture morale est parvenue, sous la conduite de ses élites autoproclamées, cette corporation où une minorité privilégiée régente avec arrogance et sans compassion une masse de jeunes gens auxquels quelques années d’études post-baccalauréat sans véritable substance ont permis d’atteindre ce niveau officiellement certifié d’inculture branchée et culottée, bavarde et narcissique, que semble apprécier et favoriser le monde politico-médiatique.

En plus d’un ensemble d’analyses des conditions sociales de fonctionnement, le lecteur trouvera dans cet ouvrage, sous la forme d’entretiens approfondis avec divers professionnels (presse écrite, quotidienne, nationale ou régionale, de magazine, télé, radio, etc.), une série de témoignages à la fois très éclairants et très émouvants sur le monde journalistique. Et, au-delà, sur une intelligentsia prolétaroïde dramatiquement représentative de ce que les métiers de la communication sont devenus aujourd’hui.


Sommaire

Page 1 à 6

Pages de début

Page 7 à 7

Remerciements

Page 9 à 15

Préface

Page 15 à 83

Pour une socioanalyse des pratiques journalistiques

Page 81 à 254

Journal d’un JRI ou Les sherpas de l’info

Page 255 à 304

Une intelligentsia précaire

Page 303 à 352

Edmond ou « La représentation »

Page 353 à 382

Marianne ou « Un monde de frustration »

Page 383 à 404

Bernard ou « La librairie de quartier »

Page 405 à 428

Analyses & commentaires. Précarité et représentation

Page 429 à 454

Evelyne ou « L’autodéfense »

Page 455 à 472

Grégoire ou « Mon vin sans eau »

Page 473 à 488

Viviane ou « Un rêve d’artiste »

Page 489 à 517

Analyses & commentaires : Précarité et fabrication de l’information

Page 517 à 554

Julien ou « Les pousseurs de wagonnets »

Page 555 à 590

Hélène ou « L’électron libre »

Page 591 à 612

Jean-Louis ou « Une grande famille »

Page 613 à 622

Analyses & Commentaires : la déontologie et les conditions de la vertu

Page 623 à 656

Florence ou « La jungle des piges »

Page 657 à 688

Roland ou « Les illusions perdues »

Page 689 à 712

Solange ou « Les mercenaires ! »

Page 713 à 742

Clément ou « La corde raide »

Page 743 à 754

Analyses & Commentaires : Précaires et syndicats

Page 755 à 776

Agnès ou « Le mythe de l'écrivain »

Page 777 à 812

Pascal ou « La démoralisation »

Page 813 à 842

Nedjma ou « La traversée du désert »

Page 843 à 882

Norbert ou « Le contre-exemple »

Page 883 à 890

En manière de conclusion

Page 891 à 892

Sources

Page 893 à 894

Pages de fin

Fiche technique

Alain Accardo, Journalistes précaires, journalistes au quotidien, Marseille, Agone, « Éléments », 2007, 896 pages.
ISBN : 9782748900644
Lien : <http://www.cairn.info/journalistes-precaires-journalistes-au-quotidien--9782748900644.htm>

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback