Accueil Ouvrage collectif Résumé

La gouvernance

2005



Chapitre précédent Pages 17 - 47 Chapitre suivant

Premières lignes

L’un des théoriciens de la « jeune droite » américaine estime que même si la démocratie demeure sans discussion possible l’unique régime politique concevable, elle a pourtant ce défaut rédhibitoire de se trouver soumise aux humeurs électorales versatiles et en définitive inacceptables d’un Peuple ignorant. C’est sur ce plan qu’il faudrait selon lui l’amender, en oubliant le principe contre-productif...

Plan de l'article

  1. Courte histoire de la gouvernance : des usages hétéroclites plutôt que cumulatifs
  2. Un semi-autoritarisme libéral sans coup d’État ?
© 2010-2017 Cairn.info