Accueil Que sais-je ? / Repères Ouvrage

Présentation

Né en 1958 d’une crise politique dont la guerre d’Algérie est le révélateur dramatique, le régime de la Ve République rompt ostensiblement avec la tradition parlementaire. Désormais, l’autonomie et l’efficacité du pouvoir exécutif priment sur la confrontation et la délibération des représentants élus. En articulant les données du droit constitutionnel et les acquis de la sociologie politique, ce livre analyse les principales caractéristiques et les transformations de la Ve République : l’implantation progressive de la haute fonction publique au cœur du pouvoir politique, le déséquilibre démocratique qui résulte de l’abaissement du rôle du Parlement et de la prééminence présidentielle au sein de l’exécutif, l’émergence d’une justice constitutionnelle et la signification d’une juridicisation de la vie politique. Il permet de comprendre également pourquoi la question des institutions est aujourd'hui au coeur des débats politiques.


Sommaire

© 2010-2017 Cairn.info