Accueil Ouvrages Ouvrage Résumé

Les affaires sous la guerre

2003

  • Pages : 238
  • ISBN : 2910846903
  • Éditeur : Agone

ALERTES EMAIL - COLLECTION Dossiers noirs

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette collection.

Fermer

Chapitre précédent Pages 113 - 171 Chapitre suivant

Premières lignes

Global Witness croit fermement que les sociétés pétrolières internationales sont complices des abus économiques de l’élite au pouvoir en Angola et de la perpétuation de la guerre, en particulier parce qu’elles choisissent de ne pas publier les chiffres des revenus qu’elles paient à l’État angolais, empêchant ainsi la population angolaise de demander des comptes à son gouvernement sur leur utilisation.Cette...

Plan de l'article

  1. 1. Introduction
    1. L’INDUSTRIE PÉTROLIÈRE EN ANGOLA
    2. LES PRIMES À LA SIGNATURE & L’ATTRIBUTION DES BLOCS 31 À 33
    3. PAS DE PRISE DE RESPONSABILITÉ SANS TRANSPARENCE
  2. 2. Le dialogue avec les sociétés
    1. Confidentialité des sociétés
    2. Les sociétés pétrolières internationales sont les acteurs essentiels
    3. Le rôle du Fonds monétaire international
    4. Les accords de confidentialité
      1. POUR UN LIBRE ACCÈS AUX INFORMATIONS
  3. 3. Progrès réalisés jusqu’à aujourd’hui
    1. RÉPONSES DES SOCIÉTÉS
      1. BP-Amoco
      2. Statoil
      3. Royal Dutch/Shell
      4. TotalFinaElf
      5. BHP Petroleum
      6. Petrobras
    2. LES AUTRES SOCIÉTÉS : ÉVITENT-ELLES LE PROBLÈME ?
  4. 4. Réglementer la publication des montants versés
  5. 5. La vérité sur le paiement des impôts au gouvernement angolais en 2000 – Un autre exemple de fonds détournés ?
  6. 6. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback