Accueil Ouvrages Ouvrage Résumé

Les pillards de la forêt

2003

  • Pages : 184
  • ISBN : 9782748900101
  • Éditeur : Agone

ALERTES EMAIL - COLLECTION Dossiers noirs

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette collection.

Fermer

Chapitre précédent Pages 123 - 179 Chapitre suivant

Premières lignes

L’entreprise coron coupe la forêt camerounaise depuis le milieu des années 1930. Début janvier 2001, ce ne sont pas exactement des vœux de bonne année qu’elle reçoit dans un courrier du ministre de l’Environnement Sylvestre Naah Ondoua :« Suite à la convocation administrative n° 0768/CA/MINEF/CAB/UCC du 11 décembre 2000 adressée à votre société et relative au règlement du contentieux en cours dont...

Plan de l'article

  1. Coron « nonobstant ». Ce n’est pas à un vieux forestier que l’on apprend à faire des grimaces
  2. De Coron à Interwood, du Cameroun à Monaco. Quand l’argent du bois se met à surfer entre les paradis fiscaux
  3. Beaux parrainages. Aux troubles intersections du militaire, de la politique, de la finance, du pétrole et des Services
  4. Saute-frontières. Les grumes n’ont pas de patrie
  5. Si serviables Sahely. Le Centrafricain Patassé a trouvé plus fort que lui dans le surréalisme économique
  6. Le général Landrin et le bon Dr Stoll. Encore des amis de Sassou… qui ne craignent pas ses miliciens
  7. Jumelage libyo-savoyard. Il fallait bien de l’argent libyen dans le paysage françafricain
  8. Défaillances. Les paradis de la non-sanction
  9. Références. Les forestiers étaient plutôt collabos
  10. Cooptations. Le Gabon sélectionne ses initiés, et réciproquement
  11. Décimations. La grume vaut plus que l’humain

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback