Accueil Magazine Numéro Résumé

Alternatives économiques

2006/12 (n°253)



Article précédent

Premières lignes

C'était au temps où Londres régnait encore sur les échanges, où le royaume de Sa Très Gracieuse Majesté était à la fois, et de loin, le plus grand commerçant, le plus important transporteur et le plus grand exportateur de capitaux de la planète. L'économie reposait alors sur le charbon et les produits bruts constituaient les deux tiers des échanges en valeur (aujourd'hui un tiers) ; ils étaient exploités...

Plan de l'article

  1. La polarisation des flux
  2. Des économies sous contrôle
© 2010-2017 Cairn.info