Accueil Magazine Numéro Résumé

Alternatives économiques

2007/11 (n°263)



Article précédent Article suivant

Premières lignes

Autrefois, on l'appelait " travail clandestin " ; depuis 1997, le terme officiel est " travail dissimulé ", mais tout le monde l'appelle " travail au noir ". Querelle sémantique ? Pas tout à fait, car si le travail est dissimulé, il l'est forcément par l'employeur, qui en porte seul la responsabilité en raison du lien de subordination qui caractérise le contrat de travail ; en revanche, dans le travail...
© 2010-2017 Cairn.info