Accueil Magazines Magazine Numéro Résumé

Alternatives économiques

2007/12 (n°264)



Article précédent Article suivant

Premières lignes

L'échec en premier cycle est l'un des principaux symptômes de la crise des universités françaises. Aujourd'hui, le taux d'échec en première année est de 52,5 % . Et, au final, 20 % des jeunes qui sont entrés dans l'enseignement supérieur en sortent sans en être diplômés. Les universités et les lycées seront donc tenus de mettre en place un dispositif d'orientation active : chaque élève de terminale...

Plan de l'article

  1. Assurer la réussite de tous
  2. S'intéresser vraiment aux étudiants
  3. Améliorer les conditions de vie
© 2010-2017 Cairn.info