Accueil Magazine Numéro Résumé

Alternatives économiques

2008/11 (n°274)



Article précédent Article suivant

Premières lignes

Une banque commerciale a pour métier de collecter de l'épargne et d'accorder des prêts. Le bilan d'une banque est constitué, d'une part, de ses dettes, pour l'essentiel les dépôts de leurs clients, qui sont inscrits au passif et, d'autre part, de créances, les prêts qu'elle a accordés, inscrits à l'actif. Or, ces actifs n'ont de valeur que dans la mesure où les emprunteurs sont en mesure de rembourser...

Plan de l'article

  1. Des règles prudentielles imparfaites
  2. Effet procyclique
  3. L'impasse ?
© 2010-2017 Cairn.info