Accueil Magazine Numéro Résumé

Alternatives économiques

2008/11 (n°274)



Article précédent

Premières lignes

Moi, pauvre misérable Robinson Crusoé, après avoir fait naufrage au large durant une horrible tempête, tout l'équipage étant noyé, moi-même étant à demi-mort, j'abordai à cette île infortunée, que je nommai l'île du Désespoir. Je passai tout le reste du jour à m'affliger de l'état affreux où j'étais réduit : sans nourriture, sans demeure, sans vêtements, sans armes, sans lieu de refuge, sans aucune...

Plan de l'article

  1. Les limites des robinsonnades
  2. Des présupposés idéologiques
  3. Question de méthode
© 2010-2017 Cairn.info