Accueil Magazine Numéro Résumé

Alternatives économiques

2008/3 (n°267)



Article précédent Article suivant

Premières lignes

On attribue aux 35 heures un grand nombre de tares. Elles seraient responsables de la faible croissance en raison de leur coût excessif, des contraintes qu'elles font peser sur les entreprises et des blocages qu'elles engendrent pour travailler davantage. Elles seraient le symbole d'une France paresseuse, ayant choisi de privilégier le loisir et le farniente et qui s'étonne de voir son pouvoir d'achat...

Plan de l'article

  1. Les 35 heures ont-elles crée des emplois ?
  2. Les entreprises ont-elles souffert des 35 heures ?
  3. Les 35 heures sont-elles responsables de la stagnation des salaries ?
  4. Le coût pour l'état est-il supportable ?
© 2010-2017 Cairn.info