Accueil Magazine Numéro Résumé

Alternatives économiques

2009/6 (n°281)



Article précédent Article suivant

Premières lignes

Les économistes étaient dans leur quasi-totalité tellement certains de la supériorité du libre-échange qu'ils ont baptisé "loi" (des avantages comparatifs) le raisonnement de l'économiste anglais David Ricardo (1772-1823) sur lequel repose cette certitude. Si bien que durant plus d'un siècle et demi, cette loi a régné quasiment sans partage. Au prix de quelques complexifications certes, mais sans jamais...

Plan de l'article

  1. Un raisonnement simple
  2. Les "détails" oubliés
  3. La concurrence imparfaite
  4. Redistribution insuffisante
© 2010-2017 Cairn.info