Accueil Magazine Numéro Résumé

Alternatives économiques

2009/7 (n°282)



Article précédent Article suivant

Premières lignes

1er juin 2009, General Motors (GM), à court de liquidités, demande la protection du tribunal des faillites de New York. Le constructeur, qui a régné sur l'automobile mondiale pendant soixante-dix-sept ans, n'a pas d'autre choix. Cette faillite est la condition posée par le gouvernement américain à la recapitalisation massive du groupe par de l'argent public. 30 milliards de dollars ont été promis,...

Plan de l'article

  1. Explosion des pertes opérationnelles
  2. Charges comptables et de couverture sociale
  3. Sauvé par les liquidités... jusqu'à la crise
© 2010-2017 Cairn.info