Accueil Magazine Numéro Résumé

Alternatives économiques

2010/1 (n°287)



Article précédent Article suivant

Premières lignes

Les économistes n'ont pas attendu la crise pour avoir mauvaise presse. Il leur était facilement reproché de se prendre pour des scientifiques, d'ignorer les faits sociaux, d'oublier les acquis des autres disciplines, d'idolâtrer le marché et de négliger les transitions et ce qu'elles comportent de souffrances. Même les hétérodoxes parmi eux finissaient par être vus comme porteurs de cette science sinistre.De...
© 2010-2017 Cairn.info