Accueil Magazine Numéro Résumé

Alternatives économiques

2010/10 (N°295)



Article précédent

Premières lignes

Si les Alliés ne veulent pas perdre la guerre, il faut que la France combattante, à l'heure du suprême choc germanique, possède l'essence aussi précieuse que le sang dans les batailles de demain. " Dans ce télégramme envoyé au président Woodrow Wilson le 15 décembre 1917, Georges Clémenceau réclame d'urgence aux Américains 100 000 tonnes de carburant pour alimenter la machine de guerre française en...

Plan de l'article

  1. La CFP naît en Irak
  2. L'Etat s'impose
  3. Un petit major : Total
  4. La concurrence des " ronds rouges "
© 2010-2017 Cairn.info