Accueil Magazine Numéro Résumé

Alternatives économiques

2010/3 (n°289)



Article précédent Article suivant

Premières lignes

Heureux gouvernement canadien : il n'a pas eu à débourser un seul centime pour renflouer le capital de ses banques et la croissance des crédits à l'économie est restée positive depuis le début de la crise. Certes, la banque centrale a fourni des liquidités aux banques après la chute de Lehman Brothers, quand le marché interbancaire (celui des prêts entre banques) s'est tari par manque de confiance....

Plan de l'article

  1. Pas de subprime
  2. Davantage de capital
  3. Un vrai contrôleur
© 2010-2017 Cairn.info