Accueil Magazine Numéro Résumé

Alternatives économiques

2010/9 (N°294)



Article précédent Article suivant

Premières lignes

Bernard Mandeville fut l'un des écrivains les plus lus et les plus violemment critiqués de son temps. Sa langue maternelle était le néerlandais, mais il écrivit en latin et en français avant d'apprendre l'anglais, dont il acquit rapidement une grande maîtrise, qu'il manifesta dans des poèmes, des écrits en forme de dialogues, des satires et des essais. Mais cet écrivain était d'abord médecin, métier...

Plan de l'article

  1. La fable des abeilles
  2. Un précurseur de la pensée économique à venir
  3. Un héritage contrasté
© 2010-2017 Cairn.info