Accueil Magazines Magazine Numéro Résumé

Alternatives économiques

2011/7 (N°304)



Article précédent Article suivant

Premières lignes

Ô, juste, subtil et puissant opium ! Toi qui, au coeur du pauvre comme du riche, pour les blessures qui ne cicatriseront jamais et pour les angoisses qui induisent l'esprit en rébellion, apportes un baume adoucissant. " Ainsi Charles Baudelaire chantait-il les louanges de la " fée brune " dans Les paradis artificiels en 1860. Si le poète consomma la substance essentiellement pour soulager ses maux...

Plan de l'article

  1. Prohibition
  2. Humiliations
© 2010-2017 Cairn.info