Accueil Magazine Numéro Résumé

Alternatives économiques

2012/10 (N° 317)



Article précédent Article suivant

Premières lignes

Le président de la République a donc choisi : la France mettra toute la dose de rigueur qu'il faut pour ramener coûte que coûte le déficit budgétaire français à 3 % du produit intérieur brut (PIB) à la fin 2013. Il ne se sent pas contraint de suivre cette politique par la pression d'Angela Merkel ou celle des marchés financiers : "je le fais par conviction", a-t-il déclaré le 9 septembre dernier.Dans...

Plan de l'article

  1. Cinq ans de rigueur
  2. Le scénario rose
  3. Pouvait-on faire autrement ?
© 2010-2017 Cairn.info