Accueil Magazine Numéro Résumé

Alternatives économiques

2012/2 (N° 310)



Article précédent Article suivant

Premières lignes

Depuis maintenant plusieurs décennies, la théorie de la corporate governance s'est imposée comme principe de gestion des grandes entreprises. En résumé : les managers doivent servir d'abord les intérêts des actionnaires, légitimes propriétaires des entreprises. En espérant, en bonne logique libérale, que tout le monde bénéficiera, au final, de cette pression exercée sur les dirigeants, censée inciter...

Plan de l'article

  1. Les actionnaires prennent le pouvoir
  2. Le repli sur le métier de base
  3. Mauvais pour les salariés et l'investissement
  4. Inventer de nouvelles règles
© 2010-2017 Cairn.info