Accueil Magazines Magazine Numéro Article

Alternatives économiques

2012/4 (N° 312)


ALERTES EMAIL - MAGAZINE Alternatives économiques

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de ce magazine.

Fermer

Article précédent Pages 50 - 50 Article suivant

Malgré de fortes contraintes budgétaires, les projets portés par les candidats à l'élection présidentielle tracent des perspectives d'avenir très différentes.

1

Si l'élection présidentielle occupe une place aussi centrale dans notre vie politique, ce n'est pas seulement parce qu'elle désigne la personne qui occupera le poste de chef de l'Etat, doté en France de prérogatives particulièrement importantes. C'est aussi parce que cette confrontation est la principale occasion de faire le point sur les problèmes rencontrés par le pays et de choisir collectivement entre des projets d'avenir concurrents. On peut bien sûr nuancer la portée des engagements de campagne : l'histoire a maintes fois montré que, confrontés à l'expérience du gouvernement, ou tout simplement à des circonstances imprévues, ils ne sont jamais parfaitement tenus. Il n'en reste pas moins que les différentes perspectives qu'ils tracent éclairent les termes de ce choix. C'est la raison pour laquelle, il nous a paru utile de faire le point sur les principaux dossiers qui ont été au coeur de cette campagne.

2

La présidentielle de 2012 se joue dans un contexte économique très particulier qui peut sembler a priori en limiter la portée : la crise qui secoue la France et l'Europe conduit en effet les candidats susceptibles de gouverner le pays à converger autour d'une volonté de maîtriser rapidement les déficits publics. Et, du coup, ils ne prétendent plus ni " changer la vie " ni qu'" ensemble tout va devenir possible ". Cette contrainte budgétaire forte n'empêche cependant pas que le pays se voie proposer des avenirs finalement très divergents. Au contraire même : en obligeant les uns et les autres à se montrer plus sélectifs que d'habitude pour ne pas être taxés de démagogie et de laxisme, la situation budgétaire aiguise plutôt ces différences.

3

On trouve tout d'abord ceux qui veulent une réduction rapide des dépenses publiques. Cela peut sembler un moyen efficace de rétablir à court terme une compétitivité insuffisante en abaissant le coût du travail. Mais ce choix risque de provoquer une dégradation supplémentaire de l'offre d'éducation, de santé ou encore de protection sociale, avec, à terme, des conséquences potentielles négatives sur cette fameuse compétitivité. En face, on trouve ceux qui, tout en étant décidés à doper l'efficacité de la dépense publique, misent surtout sur une fiscalité plus progressive.

4

Les choix sont aussi nettement marqués sur de nombreux autres terrains : appuyer des politiques européennes d'austérité généralisées et permanentes ou pousser nos partenaires à mettre en place des politiques de croissance ; assouplir la réforme des retraites ou lutter contre " l'assistanat " chez les bénéficiaires des minima sociaux ; privilégier la démocratie directe ou le dialogue social...

5

Bien sûr, ces choix ne sont pas toujours binaires. En dépit de la forte bipolarisation des débats actuels, il existe aussi des troisièmes et des quatrièmes voies. Même si elles occupent une place plus modeste dans notre enquête, nous les y avons intégrées. De même que nous avons souhaité pointer un certain nombre de dossiers " oubliés " dans cette campagne : des questions essentielles pour l'avenir du pays qui n'auront pas occupé une place correspondante dans le débat présidentiel. C'est malheureusement le cas en particulier des questions écologiques : on ne sortira pas de la crise en France et en Europe sans accélérer la transition énergétique et la conversion écologique de nos économies. Mais ce sujet stratégique n'a manifestement guère inspiré les principaux protagonistes de cette campagne.


© Altern. économiques, 2012

Pour citer cet article

Duval Guillaume , Pech Thierry, « De vraies alternatives », Alternatives économiques, 4/2012 (N° 312), p. 50-50.

URL : http://www.cairn.info/magazine-alternatives-economiques-2012-4-page-50.htm


Article précédent Pages 50 - 50 Article suivant
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback