Accueil Magazine Numéro Résumé

Alternatives économiques

2012/4 (N° 312)



Article précédent Article suivant

Premières lignes

Comme (presque) chacun le sait désormais, le produit intérieur brut (PIB) ne suffit pas à faire le bonheur. Il n'empêche : la crise a aussi confirmé que lorsqu'il baissait cela avait des conséquences plutôt négatives sur la vie de la plupart des gens. A commencer bien sûr par ceux qui perdent leur emploi. Et le fait que l'Europe ne parvienne pas à retrouver un peu plus d'activité économique contribue...

Plan de l'article

  1. Le PIB par habitant en recul
  2. La demande intérieure dans la moyenne
  3. Des comptes extérieurs dégradés
© 2010-2017 Cairn.info