Accueil Magazine Numéro Résumé

Alternatives économiques

2015/7 (N° 348)



Article précédent Article suivant

Premières lignes

Les océans sont si vastes - ils occupent les trois quarts de la surface de la planète - et si profonds que l'homme a longtemps considéré qu'y lâcher ses déchets et ses effluents n'était pas vraiment un problème. Et que c'était même souvent la meilleure solution : quoi de mieux que la dilution pour gérer la pollution ? C'est en vertu de ce principe, par exemple, que les pays nucléarisés ont jeté durant...
© 2010-2017 Cairn.info