Accueil Magazine Numéro Résumé

Alternatives économiques

2016/1 (N° 353)



Article précédent Article suivant

Premières lignes

Le jihadiste est-il forcément au départ un "jeune de banlieue" ? Le stéréotype ne paraît pas infondé si l'on pense aux cas de Mohamed Merah, des frères Kouachi ou encore d'Amedy Coulibaly. Selon le sociologue Farhad Khosrokhavar, de l'EHESS, le jihadisme a longtemps touché en effet quasiment uniquement des jeunes défavorisés de "culture" musulmane, ressentant un sentiment d'exclusion et d'humiliation,...

Plan de l'article

  1. Des profils sociaux diversifiés
  2. Des personnalités fragiles
  3. Des logiques d'embrigadement
  4. Le rôle incertain de la religion
© 2010-2017 Cairn.info