Accueil Magazine Numéro Résumé

Alternatives Internationales

2015/6 (N° 67)



Article précédent Article suivant

Premières lignes

Il n'existe pas "un" mais "deux" cinémas indépendants en Chine. D'un côté, celui incarné par le réalisateur du récent A Touch of Sin, de Jia Zhangke, : un cinéma d'auteur par son contenu, mais qui s'arrange avec la censure pour pouvoir être diffusé - sauf blocage inexpliqué de dernière minute - dans le pays. De l'autre, un cinéma entièrement "dixia" (souterrain, en mandarin), tourné en cachette à l'insu...

Plan de l'article

  1. Des Chinois fans de Dardenne
© 2010-2017 Cairn.info