Accueil Discipline (Sociologie et société) Revue Numéro

Présentation

En rendant compte des échanges intellectuels en sciences sociales entre États-Unis et France, ce dossier critique pointe les écarts dans les manières de penser et d’écrire de part et d’autre de l’Atlantique. Évaluer l’état de ces savoirs à l’ère de la mondialisation, c’est repérer les enjeux géopolitiques, les différences entre les systèmes universitaires, les transformations intellectuelles. À l’encontre d’une anthropologie figée, les auteurs, d’horizons divers, revendiquent une ouverture à la pluralité des mondes, traquent les perspectives neuves. Ils se donnent trois objectifs : faire mieux connaître des disciplines et des champs de recherches américano-anglophones trop souvent méconnus ou sous-évalués en Europe et en France ; problématiser la circulation des savoirs et la transmission des échanges intellectuels en sciences sociales ; étudier les malentendus, les équivoques dans ces échanges, mais en soulignant leur caractère fécond. Textes américains méconnus, travaux français applaudis là-bas boudés ici puis redécouverts, questions sensibles (héritage colonial, racisme) creusées plus aux États-Unis qu’en France : les cas de figure de (non)réception, perception et transmission des échanges intellectuels entre les deux pays sont divers, varient selon le contexte scientifique et politique. En portant une attention particulière à ces transferts, ce livre invite à repérer les absences dans nos manières de penser pour mieux chercher, ou récupérer, ailleurs. Il s’agit bien ici d’un plaidoyer pour une pensée décloisonnée.


Sommaire

Introduction

Page 7 à 7

Métamorphoses et anamorphoses des “miroirs transatlantiques”

Rencontres

Page 33 à 39

L'œil de l'étranger

Page 41 à 68

De la réarticulation en anthropologie

Page 69 à 92

L'anthropologie et le politique, les prémisses

Les relations entre Franz Boas et Paul Rivet (1919-1942)

Connivences et dissensions

Page 93 à 93

One for the Money, Two for the Show

On Postcolonial Studies and South Asian History
Page 105 à 122

Michel Foucault, l'anthropologie et la question du pouvoir

Page 123 à 134

Rejouer la guerre aux États-Unis

La Guerre civile et l'enjeu du multiculturalisme
Page 135 à 167

L'anthropologie en guerre

Les anthropologues sont-ils tous des espions?

Du bon (ou du mauvais) usage des catégories

Page 169 à 199

L'ordinaire transatlantique

De Concord à Chicago, en passant par Oxford
Page 201 à 222

Un nouveau Wittgenstein encore inapprochable

Le rôle et la place du philosophe dans l'anthropologie
Page 223 à 246

Malentendus transatlantiques

La tradition de Chicago, Park et la sociologie française
Page 247 à 270

Invention et réinventions transatlantiques de la “Critical Theory”

Page 271 à 294

Un objet sans nom

L'introduction des discriminations raciales dans la statistique française
Page 295 à 314

Les usages du biopolitique

Post-ismes α CO

Page 315 à 341

Les voyages des cultural studies

Page 343 à 374

Black Atlantic revisited

Une relecture de Paul Gilroy pour quelques prolongements vers le jazz
Page 375 à 392

L'empire du genre

L'histoire politique ambiguë d'un outil conceptuel
Page 393 à 412

De la vie du laboratoire à la théorie du cyborg

Trajectoires de l'anthropologie des sciences aux États-Unis (1979-2007)

Débats

Page 413 à 421

Les émeutes du “93” sont-elles postcoloniales ?

Page 423 à 431

Des catégories coloniales à l'indigénisme

Heurs et malheurs d'un parcours ethnologique

En question

Page 433 à 446

Les Suppliantes d'Eschyle et l'inceste

À propos

Page 447 à 462

Identité et identités

Page 463 à 467

“Le monde n'est pas un lieu sûr”

Une anthropologie du désastre

Comptes rendus

Page 469 à 549

Comptes rendus


Fiche technique

L'Homme 2008/3-4 (n° 187-188). 584 pages.
ISSN : 0439-4216
ISSN en ligne : 1953-8103. ISBN : 9782713221866.
Lien : <http://www.cairn.info/revue-l-homme-2008-3.htm>.

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback