Accueil Ouvrages Ouvrage collectif

Présentation

Tantôt accusées d’accumuler les privilèges et de freiner la croissance, tantôt citées en modèle de travail de qualité et de métier prestigieux, les professions attirent une attention constante, aussi bien de la part des médias que des chercheurs. La recherche sociologique sur les groupes professionnels a connu un fort développement récent en France. Cet ouvrage en propose un large panorama, dégage des angles d’approche originaux et trace de nouvelles pistes d’analyse. Professions traditionnelles en déclin numérique et nouveaux métiers, activités « nobles » et métiers illicites, fonctions exercées en régime libéral, salarial, voire bénévole, le tableau dressé est vaste et varié. Il va des prêtres catholiques aux prostituées, en passant par les musiciens, les biologistes, les dompteurs de fauves, les ingénieurs, les conseillers bancaires, les infirmières, les notaires, les psychologues, les enseignants, etc. Les auteurs déplacent ensuite la perspective pour traiter différentes questions : cadrage et contrôle du travail des professionnels dans les organisations ; régulation des professions et normalisation de leurs activités ; socialisation spécifique aux mondes professionnels ; relations entre les professionnels et leurs clients ou usagers ; modalités d’émergence de nouvelles professions et de disparition de certaines autres ; déroulements de carrière, fonctionnement des marchés du travail et inégalités entre hommes et femmes.


Sommaire

Page 1 à 8

Pages de début

Page 9 à 12

Préface

Page 13 à 24

Introduction

I. Les références professionnelles et les organisations du travail

Page 27 à 39

1. La rhétorique des professions libérales au service de la privatisation de l'État : le cas des juges consulaires du tribunal de commerce français

Page 40 à 50

2. Les chefs d'établissement scolaire : autonomie professionnelle et autonomie au travail

Page 51 à 61

3. Les aides-soignantes à l'hôpital. Délégation et professionnalisation autour du « sale boulot »

Page 62 à 72

4. Ce que la gestion de la sécurité publique fait aux commissaires de police

Page 73 à 83

5. Les cadres du travail social et de la santé face à la rationalisation managériale des services publics

Page 84 à 94

6. Métiers et entreprises : une articulation en tension

II. L'autonomie des professionnels et les mécanismes de régulation

Page 97 à 107

7. Les professions face à l'Europe : les psychologues

Page 108 à 117

8. Les officiers ministériels face à l'État et à l'Europe. Commissaires-priseurs, huissiers de justice et notaires

Page 118 à 128

9. Est-ce ainsi que les professions meurent ?

Page 129 à 139

10. La place des grands cabinets d'audit multinationaux dans la profession comptable libérale

Page 140 à 151

11. L'histoire des comptables égyptiens. Les avatars d'un groupe professionnel

Page 152 à 162

12. La culture professionnelle des architectes

III. La fabrication des professionnels et les processus de socialisation

Page 165 à 174

13. La vocation des musiciens : de l'illumination individuelle au processus collectif

Page 175 à 185

14. Les dresseurs de fauves : une socialisation au risque

Page 186 à 196

15. Mutations de la formation pour le clergé catholique : entre idéal sacerdotal et valorisation de la compétence

Page 197 à 207

16. Les élus locaux débutants.

Découverte du travail politique et production des professionnels
Page 208 à 218

17. Les ingénieurs et l'éthique professionnelle : pour une approche comparative de la déontologie

IV. Les activités professionnelles problématiques, émergentes, hybrides

Page 221 à 230

18. La prostitution de rue, un métier comme les autres ?

Page 231 à 241

19. Les écrivains publics : l'impossible naissance d'un vieux métier

Page 242 à 251

20. La médiation sociale : « un nouveau métier » plus de dix ans après son émergence ?

Page 252 à 262

21. Les éducateurs médico-sportifs : une activité émergente, inscrite dans le monde médical

Page 263 à 273

22. Les conseillers prud'hommes : entre professionnels du droit et permanents syndicaux

Page 274 à 284

23. Les experts associatifs, entre savoirs profanes, militants et professionnels

Page 285 à 295

24. Les développeurs de logiciels libres : militants, bénévoles ou professionnels ?

V. La légitimité des professionnels et ses modulations face aux clients

Page 299 à 309

25. Les conseillers funéraires : du tact civil aux tactiques commerciales

Page 310 à 320

26. Les professionnels de la vente dans les banques : conseillers en vitrine, commerciaux en coulisses ?

Page 321 à 331

27. Les agents administratifs : travail d'arbitrage et conscience professionnelle

Page 332 à 341

28. Les enseignants et les parents d'élèves

Page 342 à 351

29. Les infirmières des services de réanimation néonatale : gestion et fabrication du secret médical

VI. La reconnaissance des professionnels et les inégalités de carrière

Page 355 à 366

30. Les professions artistiques et leurs inégalités

Page 367 à 377

31. Des professionnels experts : les travailleurs autonomes des services aux entreprises

Page 378 à 390

32. Les cadres et la menace du chômage : mobilisation catégorielle contre un risque récurrent

Page 391 à 401

33. Le diplôme d'ingénieur à l'épreuve des conventions nationales

Page 402 à 412

34. Une féminisation irrégulière et inaboutie du monde académique : le cas de la recherche en biologie

Page 413 à 423

35. Les médecins scolaires : valorisation d'une expertise ou dévalorisation d'une profession « féminine » ?

Page 424 à 434

36. Avocats et médecins : féminisation et différenciation sexuée des carrières

Page 435 à 451

Conclusion

Page 453 à 463

Pages de fin

Fiche technique

Demazière Didier et Gadéa Charles, Sociologie des groupes professionnels. Acquis récents et nouveaux défis, Paris, La Découverte « Recherches », 2010, 466 pages.
ISBN : 9782707152145.
Lien : <http://www.cairn.info/sociologie-des-groupes-professionnels--9782707152145.htm>.

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback