Accueil Ouvrages Discipline (Économie, Gestion) Ouvrage collectif

Présentation

Peut-on développer une analyse économique non réduite à l’individualisme méthodologique et pleinement intégrée aux sciences sociales ? Telle est l’ambition du programme de recherche sur l’économie des conventions. Les critiques faites par ce programme à l’économie dite mainstream conduisent à revoir les fondements mêmes du modèle néoclassique, en réarticulant l’approche des valeurs, de la coordination et de la rationalité. Cette reformulation permet de tracer des perspectives de politique économique novatrices : la crise sociale actuelle et le défaut de croissance nécessitent de réarticuler l’économique et le politique. Le présent ouvrage comporte, outre une présentation générale de ces orientations, un débat avec les auteurs des principaux courants institutionnalistes actuels, en économie (théories de la régulation, des coûts de transaction, des marchés transitionnels, approches de Michael Piore), en sociologie et sociologie économique. Ces différents textes constituent ainsi un panorama large de l’institutionnalisme contemporain. Ils font également état du débat théorique actuel sur les points particulièrement cruciaux de la recherche en sciences sociales : débat entre individualisme et holisme, renouvellement de la théorie du choix rationnel, liens entre économie et droit, rôle des conventions comptables et statistiques de mesure.


Sommaire

Page 4 à 4

Pages de début

Page 11 à 20

Introduction

Page 23 à 44

1. Valeurs, coordination et rationalité : trois thèmes mis en relation par l'économie des conventions

Page 45 à 66

2. L'économie des conventions 15 ans après. Un point de vue à partir de la théorie de la régulation

Page 67 à 75

3. Peut-on se passer des conventions ?

Page 77 à 92

4. Quand la sociologie économique rencontre l'économie des conventions

Page 93 à 93

5. Remarques sur l'économie des conventions

Page 103 à 116

6. Les « marchés transitionnels du travail » : à quel paradigme appartiennent-ils ?

Page 117 à 127

7. Stabilité et flexibilité dans l'économie : le comportement économique entre rationalité et interprétation

Page 131 à 150

8. Quelle théorie hétérodoxe de l'acteur économique ?

Page 151 à 164

9. Action et interprétation, bases d'un rapprochement entre hétérodoxies ?

Page 165 à 178

10. La place de l'intersujbectif et du commun dans l'approche de l'économie des conventions

Page 181 à 195

11. L'identité sociale de l'homo conventionalis

Page 197 à 210

12. Herbert Simon et l'économie des conventions

Page 211 à 228

13. Une économie de l'interprétation des règles : Piore et l'économie des conventions

Page 231 à 247

14. Les conventions du marché du travail et l'évolution du droit

Page 249 à 262

15. Vers un nouveau paradigme du droit

Page 265 à 278

16. Esquisse d'une analyse des régulations à laquelle pourrait contribuer l'économie des conventions

Page 279 à 293

17. Conventions professionnelles et régimes de responsabilité

Page 297 à 310

18. La quantification de l'économie et la recherche en sciences sociales : paradoxes, contradictions et omissions. Le cas exemplaire de la positive accounting theory

Page 311 à 324

19. Les conventions de richesse au cœur de la comptabilité nationale. Anciennes et nouvelles controverses

Page 325 à 335

Pages de fin

Fiche technique

Eymard-Duvernay François, L'économie des conventions, méthodes et résultats. Tome 1. Débats, Paris, La Découverte « Recherches », 2006, 338 pages.
ISBN : 9782707144874.
Lien : <http://www.cairn.info/l-economie-des-conventions-methodes-et-resultats-1--9782707144874.htm>.

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback