Accueil Ouvrages Ouvrage collectif

Présentation

« On ne veut plus monter ». De mai à juillet 1917, plusieurs dizaines de milliers de soldats du front se mettent à refuser les ordres. Qui sont les mutins, les déserteurs et les insoumis ? Comment et pourquoi agissent-ils, dans quels contextes, avec quelles stratégies ? Entre obéissance complète et révolte ouverte, quelles sont les marges de manœuvre et de jeu avec l’ordre dont disposent les individus ? Quel est, enfin, le prix de l’indiscipline ? Analyser l’émergence des mutineries, dire ce qui les a rendues pensables et possibles, saisir les formes qu’elles ont prises, c’est aussi réfléchir, en creux, à ce qu’elles rompent : l’obéissance. Car si l’événement dévoile l’ampleur possible du désordre et les potentialités de l’indiscipline, il signale dans le même mouvement la solidité de l’institution militaire et la force du conformisme. En cela, les mutineries sont exemplaires : elles permettent, par contraste, de saisir la marche ordinaire des sociétés en guerre. À rebours d’enquêtes trop souvent cantonnées à un unique pré carré, cet ouvrage soumet 1917 et, au-delà, l’ensemble de la Grande Guerre, aux regards de diverses disciplines (histoire bien sûr, mais aussi science politique, sociologie ou psychologie) et d’autres conflits : Seconde Guerre mondiale, guerre d’Algérie, génocide des Rwandais Tutsis, conflit israélo-palestinien.


Sommaire

Page 1 à 10

Pages de début

Page 11 à 14

Introduction générale

Page 15 à 15

I. L'autorité en théorie

Page 17 à 31

1. Ordonner ou persuader ?

Les ambiguïtés du discours militaire français à la veille de la Grande Guerre
Page 32 à 46

2. « Forcer l'obéissance » : intentions, formes et effets d'une pratique militaire dans l'activité combattante de la Grande Guerre

Page 47 à 59

3. L'apport de la psychologie sociale à la question de l'obéissance : les travaux de Stanley Milgram sur la soumission à l'autorité

Page 61 à 61

II. Les épreuves de l'obéissance

Page 63 à 77

4. L'autre Verdun : doutes et désobéissances dans la bataille

Page 78 à 92

5. Italie 1917 : l'été de feu de la désobéissance

Page 93 à 108

6. Une garantie d'obéissance ?

Discipline, cohésion sociale et conformisme dans la Wehrmacht durant la Seconde Guerre mondiale
Page 109 à 121

7. Grands tueurs et petits tueurs : la question de l'obéissance dans le génocide des Rwandais tutsis

Page 123 à 123

III. Les rumeurs du désordre

Page 125 à 138

8. Le rôle des permissionnaires parisiens dans la révolte de 1917 : un front contaminé par Paris ?

Page 139 à 150

9. Entre fiction et réalité, la rumeur des Annamites massacrant les Parisiennes

Page 151 à 151

IV. Contester dans les formes

Page 153 à 166

10. Obéir, contourner, refuser : les stratégies dévoilées par le témoignage du combattant Henri Despeyrières

Page 167 à 180

11. « Il faut que vous sachiez ce qui se passe chez nous... » : 246 lettres de militaires français au Parlement en 1917

Page 181 à 197

12. Quand les disponibles ne veulent pas l'être. Le « Mouvement des rappelés » pendant la guerre d'Algérie

Page 199 à 199

V. Les dilemmes des chefs

Page 201 à 215

13. La gestion des mutineries par le Commandement militaire

Page 216 à 229

14. L'obéissance des généraux allemands au pouvoir nazi : un « faisceau de facteurs » singulier et sa possible remise en cause

Page 230 à 247

15. Au risque du mal. La résistance de Kurt Gerstein

Page 249 à 249

VI. Des acteurs partagés

Page 251 à 265

16. Obéir pour mieux désobéir ?

Les volontaires italiens dans la Première Guerre mondiale
Page 266 à 279

17. La « Sociale » sous l'uniforme : obéissance et résistance à l'obéissance dans les rangs du socialisme et du syndicalisme français, 1914-1916

Page 280 à 292

18. Cesser d'obéir et maintenir un ordre : les policiers parisiens en août 1944

Page 293 à 307

19. Obéissance et désobéissance en Israël : l'objection de conscience en question

Page 309 à 309

VII. La mesure de l'opposition

Page 311 à 328

20. Éléments pour une sociologie des mutins de 1917

Page 329 à 344

21. Déserter le front belge. La guerre et ses marges, 1914-1918

Page 345 à 372

22. Pour compter des mutins faut-il soustraire des moutons ?

Page 373 à 373

VIII. La mémoire des mutineries

Page 375 à 384

23. Les mutineries dans les manuels scolaires français de l'entre-deux-guerres aux années 1980

Page 385 à 398

24. Une occasion manquée ?

Les mutineries de 1917 dans la stratégie et l'historiographie allemandes
Page 399 à 415

25. Être « héros si on compte six au lieu de dix ». Images de mutins dans la littérature de fiction

Page 416 à 432

26. Le mutin derrière le fusillé, ou le silence durable de l'acteur

Page 433 à 447

Pages de fin

Fiche technique

Loez André et Mariot Nicolas, Obéir, désobéir, Paris, La Découverte « Recherches », 2008, 448 pages.
ISBN : 9782707156198.
Lien : <http://www.cairn.info/obeir-et-desobeir--9782707156198.htm>.

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback