Accueil Revues Revue Numéro Résumé

A contrario

2011/2 (n° 16)

  • Pages : 180
  • ISBN : 9786169078128
  • Éditeur : BSN Press


Article précédent Pages 88 - 109 Article suivant

   English abstract on Cairn International Edition

Résumé

Français

Cette contribution entend questionner à nouveaux frais le caractère observable de l’argumentation dans le cadre d’une approche interactionnelle des discours. Après la présentation des modalités de construction d’un corpus à forte probabilité argumentative, je présente rapidement le modèle dialogal de l’argumentation proposé par Christian Plantin : dans ce modèle, l’argumentation est localisable dans des situations argumentatives, situations où des locuteurs construisent des positions antagonistes (Proposition et Opposition) en réponse à une même question. J’éprouve la validité du modèle sur un exemple prototypique. La suite de la contribution explore plus spécifiquement la notion d’Opposition, pierre de touche de ce modèle. J’aborde ainsi les ressources linguistiques et discursives de l’Opposition et considère les cibles que l’Opposition est susceptible de viser. La fin de la contribution est l’occasion de présenter une méthode – encore au stade expérimental – pour cartographier les situations argumentatives.

English

This paper aims at questioning anew the observability of argumentation in a discursive/conversation analysis approach. After introducing the corpus, which encapsulates argumentation at a high probability, I briefly discuss the « dialogal model of argumentation » of Christian Plantin : in this model, one can find argumentation in « argumentative situations », that is situations where speakers build antagonist positions (Proposition and Opposition) as answers to the same Question. First, the profitability of the model is tested on a prototypical example. Second, I analyze more precisely the notion of Opposition. It is an occasion to tackle the issue of the linguistic and discursive resources of the Opposition and to consider the targets the Opposition is likely to point to. The end of the paper aims at introducing a method – still in an experimental stage – for mapping argumentative situations.

Plan de l'article

  1. Modalités de construction d’un corpus « argumentatif »
  2. Le modèle dialogal de l’argumentation : entre discours et interaction
  3. L’Opposition : pierre de touche du modèle dialogal
    1. Comment s’oppose-t-on ?
    2. Sur quoi s’oppose-t-on ?
  4. Cartographier l’argumentation
  5. Conclusion
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback