Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Adolescence

2009/2 (n° 68)


ALERTES EMAIL - REVUE Adolescence

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 415 - 429 Article suivant

Résumé

Français

Cet article livre les premiers résultats d’une recherche sur dossiers judiciaires réalisée dans une juridiction de la région parisienne, sur les infractions à caractère violent commises par des mineurs. À l’issue de l’exploitation des dossiers traités par les juges des enfants, les auteurs proposent d’abord une typologie de ces violences juvéniles (violences « embrouilles », violences viriles, violences de voisinage, violences intrafamiliales) dont ils rappellent qu’elles se déroulent dans plus de 80% des cas dans le cadre de l’interconnaissance. Ensuite, les auteurs analysent quelques traits marquants du profil et du parcours des mineurs : leurs sexes et âges, leurs situations familiales, leurs lieux de résidence et leurs parcours scolaires. Dans leur conclusion, les auteurs expliquent que cette recherche révèle des violences de basse intensité, qui surviennent dans le cadre de l’interconnaissance, pour les motifs les plus divers et les plus classiques à l’âge adolescent, au terme de conflits qui ne semblent pas nouveaux mais qui sont de plus en plus judiciarisés dans notre société.

Mots-clés

  • violence
  • famille
  • échec scolaire
  • quartiers sensibles
  • judiciarisation

English

Contribution to the analysis of « violence of minors »Matters handled by the judge for childrenThis article gives the early findings of research on legal briefs carried out in one jurisdiction belonging to the Paris metropolitan area regarding violent infraction committed by minors. Using dossiers treated by judges for children, the author first proposes a typology of these instances of juvenile violence (« shady » violence, virile violence, neighbor-on-neighbor violence, intra-family violence), with the reminder that more than 80% of these involve people who are known to each other. Then the authors analyze some salient features of these minors’ profile and background: sex and age, family situation, place of residence and school history. In their conclusion, the authors explain that this research reveals instances of low-intensity violence occurring among people who know each other, for very diverse and very classic reasons in adolescence, as a result of conflicts that seem not to be new, but which are increasingly treated as legal issues (judicialized) in our society.

Keywords

  • violence
  • family
  • school failure
  • sensitive neighborhoods
  • judicialization

Palabras claves

  • violencia
  • dificultad escolar
  • familia
  • barrios sensibles
  • judiciarizacion

Plan de l'article

  1. Méthodologie
  2. Les faits : petite typologie des violences juvéniles
    1. Les violences « embrouilles »
    2. Les violences « viriles »
    3. Les violences de voisinage
    4. Les violences intrafamiliales
    5. Les autres types de violences
  3. Les auteurs : sexes, âges, familles, quartiers et parcours scolaires
    1. Sexe et âge
    2. Structures et dynamiques familiales
    3. Un aspect récurrent : l’écueil scolaire

Accéder à cet article
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback