Accueil Revues Discipline (Sociologie et société) Revue Numéro Résumé

Cahiers internationaux de sociologie

2001/2 (n° 111)

  • Pages : 182
  • ISBN : 9782130520801
  • DOI : 10.3917/cis.111.0233
  • Éditeur : P.U.F.


Article précédent Pages 233 - 259 Article suivant

Résumé

Français

Cet article propose d’utiliser le concept d’utopie rationnelle pour rendre compte des pratiques managériales et tout particulièrement de la production de réformes répétées dans les organisations. Dans cette perspective, après avoir décrit une décennie de transformations au sein d’une organisation publique, certaines caractéristiques de la « culture managériale » sont dégagées de sa pratique réformatrice. Dans un second temps, le concept d’utopie rationnelle est construit à partir de textes canoniques et des travaux d’ « utopologues ». Dans un troisième temps, utopie rationnelle et culture managériale sont comparées, afin de préciser l’apport cognitif de cet outil à la compréhension du fonctionnement des organisations.

Mots cles

  • Management
  • Modernisation des entreprises
  • Organisations
  • Rationalité
  • Utopie

English

SUMMARY This article proposes to use the concept of utopia to account for the managerial practices and especially to explain the production of repeated organizational transformations. From this point of view, the case of a decade of ceaseless transformations into a public organization is first described. Some of the features of the « managerial culture » are then inferred from this empirical statement. In the second place, the concept of rational utopia is constructed, from canonical texts and works of « utopologists ». Finally, rational utopia and managerial culture are compared, in order to specify the main cognitive contributions of this tool to the understanding of organizational functionning.

Key Words

  • Management
  • Modernization of firms
  • Organizations
  • Rationality
  • Utopia

Plan de l'article

  1. I. — CONTEXTE GÉNÉRAL DE TRANSFORMATION DES ENTREPRISES PUBLIQUES
  2. II. — RECONSTITUTIONDE LA CONCEPTION MANAGÉRIALE DU CHANGEMENT
    1. A / Précisions sur la notion de culture
    2. B / Un corps social considéré comme peu adaptatif
    3. C / Un corps socialconstitué d’une hiérarchie de particules
    4. D / Un corps social aux mécanismes transparents
    5. E / Un corps social sans histoire
    6. F / Pratique modernisatrice et culture dirigeante
  3. III. — DÉFINIR L’UTOPIE RATIONNELLE
    1. A / Gouverner selon les lois de la nature
    2. B / Réformer le système pédagogique
    3. C / Réformer la société grâce aux entrepreneurs
    4. D / Esquisse d’une définition de l’utopie rationnelle
  4. IV. — UTOPIE RATIONNELLE ET CULTURE RÉFORMATRICE :QUELQUES IDENTITÉS
      1. — Au niveau de la dynamique intellectuelle
      2. — Au niveau des croyances et de l’imaginaire
      3. — Au niveau de l’action-expérimentation
  5. CONCLUSION : UTOPIE ET COMPRÉHENSION DE LA PRATIQUE MANAGÉRIALE
Accéder à cet article
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback