Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Civilisations

2012/1 (60-1)



Article précédent Pages 103 - 119 Article suivant

   English abstract on Cairn International Edition

Résumé

Français

Depuis son apparition dans les années 1980, la Confédération Indigène de Bolivie (CIDOB) se présente comme un acteur important dans la vie politique bolivienne. Par des actions spécifiques et des propositions novatrices, cette organisation représentative des peuples autochtones des Basses Terres est parvenue à hisser les questions de la diversité culturelle et de la territorialité ethnique dans les débats politiques. Son activisme a ainsi permis à ses affiliées de sortir d’un anonymat prolongé et d’interférer dans une histoire nationale jusqu’alors autocentrée sur la région andine. Des réformes néoindigénistes des années 1990 à la Constitution de 2009 qui prévoit l’instauration d’un État plurinational, la CIDOB a su négocier la considération de son projet politique. Cet article examine successivement l’émergence de cette organisation multiethnique non andine, ses revendications, ses modes d’action collective, ses conquêtes politiques et les nouvelles perspectives de mobilisation qui s’érigent pour les peuples autochtones de Bolivie avec la construction effective d’un État plurinational.

Mots-clés (fr)

  • Bolivie
  • Mouvement Indigène
  • CIDOB
  • droits autochtones
  • État plurinational

English

Since its foundation in the 1980s, the Indigenous Confederation of Bolivia (CIDOB) appears as an important actor in the Bolivian political arena. This lowlands indigenous peoples representative organization succeeded in integrating the questions of the cultural diversity and the ethnic territoriality in the political debates by specific actions and innovative propositions. This activism so allowed its members to go out of a prolonged anonymity and to interfere in a national history until then auto-centered on the andean region. From the neoindigenist reforms of 1990s until the Constitution of 2009 which plans the institution of a plurinational State, the CIDOB knew how to negotiate the consideration of its political project. This paper examines successively the emergence of this not andean multiethnic organization, its demands, its collective actions modes, its political experiences and the new perspectives of mobilization which set up for the indigenous peoples of Bolivia with the effective construction of a plurinational State.

Mots-clés (en)

  • Bolivia
  • Indigenous movement
  • CIDOB
  • indigenous rights
  • plurinational State

Plan de l'article

  1. La formation de la Cidob Histoire d’une alliance identitaire et stratégique
    1. L’émergence du mouvement autochtone dans les Basses Terres
    2. Les composantes de l’ethnicité
    3. Le territoire comme première revendication
  2. Marches revendicatives et propositions législatives comme modes d’action collective
    1. La contribution à l’adoption du multiculturalisme
    2. De la revendication territoriale à celle de l’autonomie indigène
  3. Changements politiques et nouvelles perspectives de mobilisation collective
    1. Un contexte national et international favorable à la question autochtone
    2. Un nouveau paradigme constitutionnel
    3. L’autonomie indigène, un premier pas dans la construction de l’État plurinational
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback