Accueil Ouvrages Ouvrage collectif Résumé

Histoire raisonnée de la philosophie morale et politique

2001


ALERTES EMAIL - COLLECTION Hors collection Sciences Humaines

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette collection.

Fermer

Chapitre précédent Pages 640 - 648 Chapitre suivant

Premières lignes

Le pragmatisme américain est un mouvement pluraliste, à l’image de la philosophie de l’un de ses fondateurs : W. James. Le mot « pragmatisme » renvoie à un mouvement de pensée qui regroupe des auteurs aussi différents que C. S. Peirce, W. James, J. Dewey, G. H. Mead, ou encore J. Angell et G. E. Moore, tandis que l’anglais F. C. S. Schiller et l’italien Papini se réclament de la méthode pragmatiste,...

Plan de l'article

  1. La critique de l’idéalisme
  2. L’empirisme radical
  3. Éducation et démocratie

Pour citer ce chapitre

Daval René, « Le pragmatisme américain. Charles Sanders Peirce (1839-1914), William James (1842-1910), John Dewey (1859-1952), George Herbert Mead (1863-1931) »,  Histoire raisonnée de la philosophie morale et politique , Paris, La Découverte , «Hors collection Sciences Humaines», 2001, 780 pages
URL : www.cairn.info/histoire-raisonnee-de-la-philosophie-morale-et-pol--9782707134219-page-640.htm.


© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback