Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Dialogues d'histoire ancienne

2013/Supplément 8 (S 8)


ALERTES EMAIL - REVUE Dialogues d'histoire ancienne

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 93 - 107 Article suivant

Résumé

Français

Sidoine Apollinaire, dans ses trois Panégyriques de la seconde moitié du cinquième siècle, a fréquemment recours à l’histoire romaine qui lui sert à déplorer le malheur des temps et les difficultés de l’empire ou de ce qu’il en reste ; mais, pratiquant soit la longue fresque historique soit l’évocation individuelle de grandes figures romaines, il veut surtout convaincre l’auditoire que celui qui accède au pouvoir est bien l’homme providentiel que l’on attendait, et rappeler à cet homme providentiel la nécessité de pratiquer les vertus romaines traditionnelles pour mener la politique (surtout extérieure) qu’attendent de lui ceux qui ont accompagné son accession à l’empire et dont il doit garantir les intérêts.

English

Historical Recollection and the Call to Action in the Panegyrics of Sidonius Apollinaris In his three Panegyrics of the second half of the 5th century, Sidonius Apollinaris often draws upon Roman history to deplore the misfortunes of his time and the difficulties of the empire or what remains of it. By writing either long historical tracts or portraits of leading Roman figures, he seeks to persuade his audience that the man who rises to power is indeed their hoped-for providential figure. He also writes to remind this “providential man” of the necessity of practising traditional Roman virtues so that this one may enact the political agenda (foreign policy especially) that those who have facilitated his ascent — and whose interests he must secure — expect from him.

Plan de l'article

  1. La fresque historique
  2. Les modèles individuels de référence : Cincinnatus
  3. Des contre-modèles au service du même enseignement
  4. Le nouvel Hannibal
  5. La synkrisis et son rôle
  6. Conclusion

Accéder à cet article
© 2010-2017 Cairn.info