Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Déviance et Société

2014/2 (Vol. 38)


ALERTES EMAIL - REVUE Déviance et Société

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 199 - 225 Article suivant

Résumé

Français

À en croire les agendas politique et médiatique, la région provençale connaîtrait des problèmes de « violence » exceptionnels. Cet article soumet cette représentation à l’épreuve de la vérification statistique. Après avoir examiné les données policières disponibles, les auteurs mobilisent les enquêtes en population générale pour comparer la région provençale au reste de la France puis à la région francilienne. Les résultats sont contrastés : les trois ensembles – la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA), la région Île-de-France (IDF) et la France métropolitaine – présentent des taux différents selon les victimations. Mais dans tous les cas, les victimations qui correspondent le plus à l’idée de « violence », c’est-à-dire d’atteintes à l’intégrité physique (agressions physiques, vols avec violence), ne spécifient pas la région PACA. Les données permettent par ailleurs de mesurer le poids de certains facteurs structurels tels que la densité urbaine et la précarité socio-économique. Fort de ces résultats, les auteurs concluent en critiquant les approches culturalistes en sociologie.

English

Provence – a violent region ? cultural assumptions related to statistical analyses If one were to believe the political and media profiles, the Provence region harbours exceptional problems of violence. This article puts this assumption to the test in relation to statistical verification. After examining the available police figures, the authors use general population surveys to compare the Provence region to the rest of France and the Francilian region. The results are varied : the three areas – the region of Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA), the region of Île-de-France (IDF) and metropolitan France – have different victimisation statistics. But in each case, victimisation which resembles most closely the image of « violence », i.e. against physical integrity (physical assaults, thefts with violence) does not figure most prominently in the PACA region. These statistics allow us also to measure the weight which can be given to various structural factors, such as urban density and socio-economic deprivation. Given these results, the authors conclude by critiquing the cultural and sociological approaches.

Deutsch

In medialen und politischen Diskursen wird davon ausgegangen, dass die Provence in Frankreich besonders von Gewaltproblemen betroffen sei. Der Artikel prüft diese Repräsentation der Provence anhand einer statistischen Analyse. Sowohl anhand der Polizeistatistik als auch anhand repräsentativer Umfrageforschungen wird die Region Provence mit Gesamtfrankreich und mit der Region Île-de-France verglichen. Die Ergebnisse sind widersprüchlich : betrachtet man die drei Regionen Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA), Île-de-France (IDF) und Gesamtfrankreich zusammen, so zeigen sie unterschiedliche Viktimisierungsraten. Aber bei den Viktimisierungen, die an ehesten mit Gewalt assoziiert werden, Körperverletzungen und Raub, zeigt die Provence keine Besonderheit gegenüber den anderen Regionen. Die Daten erlauben zudem die Identifikation der Bedeutung spezifischer struktureller Bedingungen für Gewalt, wie z.B. die Bevölkerungsdichte und die sozioökonomische Prekarität. Auf dieser Grundlage kritisieren die Autoren kulturalistische Ansätze in der Soziologie.

Español

Si hacemos caso de lo que dicen las agendas de los medios de comunicación y los programas políticos, la Provenza está viviendo excepcionales problemas de « violencia ». Este artículo contrasta esta idea con la información estadística. Después de analizar los datos disponibles de la policía, los autores trabajan con las encuestas de población general para comparar la región de Provenza con el resto de Francia y la región de París. Los resultados son contradictorios : los tres grupos -la región de Provenza-Alpes-Côte d’Azur (PACA), la región de Ile-de-France (FID) y Francia metropolitana- tienen diferentes tasas según la victimización. Pero en todos los casos, las victimizaciones que más se relacionan con la idea de « violencia », es decir, atentados contra la integridad f ísica (agresiones f ísicas, robo con violencia), no se refieren especialmente a la región PACA. Además, los datos permiten valorar el peso de factores estructurales, como son la densidad urbana y la precariedad socioeconómica. Estos resultados permiten a los autores criticar los enfoques culturalistas en sociología.

Plan de l'article

  1. Les données policières : comparaisons départementales et régionales, 2010-2011
    1. La répartition des homicides et tentatives d’homicides en France
    2. Comparaisons aux échelles départementale et régionale
  2. Les enquêtes de victimation exploitées
    1. Les enquêtes « Cadre de Vie et Sécurité » et « Baromètre-Santé »
    2. Exploiter les échantillons nationaux au niveau régional
  3. La comparaison des niveaux de victimation et de leur hiérarchie
    1. Évolutions des taux de victimation dans les enquêtes Baromètre-Santé 2000, 2005 et 2010
    2. Niveaux des taux de victimation dans l’enquête Baromètre-Santé 2010
    3. Niveaux des taux de victimation dans les enquêtes CVS 2007-2010
  4. Comparaison des profils des victimes
    1. Les atteintes verbales et psychologiques
    2. Les atteintes aux biens
    3. Atteintes corporelles (hors agressions sexuelles)
  5. Facteurs contextuels : l’influence de la structure de la population
    1. Étude de la structure sociodémographique et territoriale de la région PACA
      1. Caractéristiques démographiques de la région PACA
      2. Caractéristiques du territoire de la région PACA
      3. Indicateurs de précarité en région PACA
    2. Effet de structure sur les taux de victimations
    3. Comparaison avec la région Île-de-France
  6. Conclusion : des présupposés culturalistes à l’analyse sociologique

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback