Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Finance & Bien Commun

2010/2-3 (No 37-38)



Article précédent Pages 8 - 8 Article suivant

Résumé

Français

L’article introduit les contributions au numéro présentant divers champs d’application de l’idée de solidarité. Le terme est apparu dans la première moitié du XIXe siècle dépassant le sens ancien d’un engagement juridique accordant une garantie et partageant les risques d’une entreprise, comme une interdépendance volontaire manifestant la fraternité et le souci d’autrui. Si ce sens est reconnu très tôt par les milieux républicains, associativités, socialistes et protestants, qui inscrivent la solidarité dans une perspective reconnaissant tout à la fois le collectif et la personne humaine, il faut attendre le pontificat de Jean Paul II pour le voir officiellement reconnu par la doctrine sociale de l’Eglise catholique, qui recourt pendant longtemps au terme charité. Les actions de solidarité ont pris des formes multiples à différents niveaux, dont la saisie permet de comprendre la complexité de ses facettes. Mais quand la solidarité est confondue avec la protection notamment étatique ou les interventions du social business, elle entraîne un rapport de protection et de domination, qui l’éloigne d’une véritable solidarité fondée sur la réciprocité.

English

This paper presents the other contributions to this issue. Each of them addresses a different modes through which the idea of solidarity may materialize. Until the first half of the 19th century, the term of “solidarity” used to mean a legal guarantee or commitment to share the risks of an enterprise. Since then, it has taken a new meaning : voluntary interdependence expressing fraternity and care for the other. The republican, associationist, socialist and protestant circles adopted this new meaning rather early on as, in their perspective simultaneously the community and the human person are recognized. Until the pontificate of John-Paul II, the Catholic Church preferred to solidarity the notion of charity. With John-Paul II solidarity became an official part of Catholic social doctrine. Manifestations of solidarity are many, at different levels and in a variety of forms. Their study shows the multiple facets and the complexity of solidarity. When solidarity is confused (or amalgamated) with protection, namely State protection, or even with social business, it is based on protection and domination. Such situations have little in common with the true solidarity based on reciprocity.

Plan de l'article

  1. Comprendre la « solidarité »
  2. Définition de la solidarité : pas d’approche contemporaine consensuelle
  3. Leçons républicaines du XIXe siècle
  4. Solidarité et impôt progressif sur le revenu
  5. Solidarité et charité chrétienne
  6. Différents niveaux de solidarité
  7. Objets et logiques actuels de solidarité et de protection
  8. La solidarité : une stratégie commerciale ?
  9. La solidarité : un impératif moral ?
  10. Retour à l’économie anti-néolibérale du don de François Perroux
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback