Accueil Revues Discipline (Psychologie) Revue Numéro Résumé

Figures de la psychanalyse

2011/1 (n° 21)

  • Pages : 234
  • ISBN : 9782749213989
  • DOI : 10.3917/fp.021.0129
  • Éditeur : ERES


Article précédent Pages 129 - 139 Article suivant

Résumé

Français

Le propre d’une psychose non déclenchée tient à l’existence d’une suppléance perverse, qui fait consister la structure du sujet. Cette suppléance perverse est analysée au prisme de l’enseignement des nœuds borroméens du dernier Lacan. Il est possible de la réaménager et de lui assigner des destins plus dignes, en conformité avec l’adage éthique : aimer et travailler. Ce que Joyce, Wittgenstein, Anaïs et Aphélien viennent nous enseigner.

MOTS-CLÉS

  • Psychose
  • perversion
  • nœuds borroméens

English

What is specific about a psychosis that has been contained is the existence of a perverse supplementation, which gives coherence to the structure of the subject. I analyze this perverse supplementation in the light of the later Lacan’s teaching on Borromean knots. It is possible to rearrange this supplementation and to give it a more worthy outcome, in line with the ethical adage : love and work. That is the lesson we receive from Joyce, Wittgenstein, Anaïs and Aphelien.

KEY-WORDS

  • Psychosis
  • perversion
  • Borromean knots
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback