Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Genèses

2016/4 (n° 105)

  • Pages : 176
  • Affiliation : Numéros antérieurs disponibles sur www.persee.fr

  • ISBN : 9782701198682
  • DOI : 10.3917/gen.105.0036
  • Éditeur : Belin

ALERTES EMAIL - REVUE Genèses

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 36 - 56 Article suivant

Résumé

Français

Dans le monde concurrentiel de la librairie qui s’affirme au xixe siècle, Paul Lacroix (1806-1884), écrivain polygraphe, bibliophile, romancier et historien, cherche à s’emparer d’un commerce de l’écrit relatif à l’histoire. Les entreprises protéiformes de ce marchand d’histoire s’articulent autour de deux pôles : assurer un prix de revient à ses productions littéraires et exploiter sa pratique bibliophilique au service d’un marché du document ancien. Ces tentatives et leurs échecs trahissent la délicate mesure du prix réel et symbolique de l’écrit, un prix fondé sur une économie du passé.

English

A nineteenth-century history merchantPaul Lacroix, “Jacob the Bibliophile” (1806-1884)Paul Lacroix (1806-1884) –wideranging author, bibliophile, novelist, and historian– tried to take over the history text market in the competitive world of publishing, which was coming into its own in the nineteenth century. The history merchant’s protean undertakings had two common threads : ensuring cost price sale of his own literary output and putting his love for books to use on the antiquarian document market. These efforts –and their failures– reveal the delicacy of measuring the real and symbolic cost of the written word, a cost based on an economy of the past.

Plan de l'article

  1. Le bibliophile Jacob : prix du nom, prix de l’écrit
    1. Un marketing érudit
    2. Du bibliophile fashionable…
    3. … à l’impossible historien
  2. Monnayer l’histoire entre presse et librairie
    1. Cote éditoriale du bibliophile Jacob
    2. Contrats et rétributions
  3. Commerces souterrains de l’histoire
    1. Autographes et spéculation
    2. Vendre l’histoire à Alexandre Dumas
  4. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback