Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Genèses

2017/1 (n° 106)

  • Pages : 180
  • Affiliation : Numéros antérieurs disponibles sur www.persee.fr

  • ISBN : 9782701162836
  • DOI : 10.3917/gen.106.0115
  • Éditeur : Belin

ALERTES EMAIL - REVUE Genèses

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 115 - 130 Article suivant

Résumé

Français

Comment comprendre la difficulté des sciences sociales françaises à s’emparer du thème de la vieillesse, alors même que la société française est confrontée à la question démographique et économique du vieillissement de la population depuis les années 1990 ? Ce constat, fondé sur une revue de littérature, révèle les difficultés des politiques sociales françaises à combiner retraites, lutte contre la pauvreté et professionnalisation de la prise en charge. Depuis 1962 et le rapport Laroque, deux approches de la vieillesse se sont succédé sans discontinuité apparente. Après une période centrée sur la pauvreté et l’isolement des retraités ayant peu cotisé, les sociologues se sont reconvertis au cours des années 1980 dans l’étude des pathologies invalidantes du grand âge, en lien avec la gériatrie. La canicule de 2003, et l’abandon des corps des défunts parisiens, met en évidence la myopie du débat public en France qui tarde à prendre la mesure d’une situation climatique exceptionnelle et à s’appuyer sur la complémentarité entre aide familiale, voisinage et aide professionnelle.

English

Policy and social sciences on ageing in France (1962-2016): From retirement to dependencyHow to interpret the French social sciences’ struggle to get a handle on the theme of ageing, although French society has been facing demographic and economic issues of an ageing population since the 1990s? This observation, based on a literature review, reveals the challenge in combining pensions, anti-poverty measures, and the professionalization of care in French social policy. Since the 1962 Laroque report, there have been two successive approaches to the elderly, without apparent discontinuity. Sociologists initially focused on the poverty and isolation of retirees with low pensions, but over the 1980s study shifted to the debilitating illnesses of advanced age, with ties to geriatrics. The aftermath of the 2003 heat wave and its unclaimed aged victims in Paris highlights the shortsightedness of public debate, which was slow to acknowledge how unusual those weather conditions had been and to build on the complementarity of family, neighborly, and professional assistance.

Plan de l'article

  1. 1962-1992 : le consensus
    1. Après le rapport Laroque, des sociologues engagés
    2. Les années 1980
    3. Une fausse continuité ?
  2. 1992-1996 : un tournant
  3. La canicule de 2003, un révélateur
  4. Après 2008, la génération pivot a vieilli : nouveaux défis

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback