Accueil Revues Discipline (Psychologie) Revue Numéro Résumé

Gérontologie et société

2001/2 (n° 97)



Article précédent Pages 19 - 31 Article suivant

Résumé

Français

La définition du vieillissement cérébral «normal» dépend de la définition de la normalité. La grande majorité des recherches a montré qu’il existait différentes catégories d’altérations morphologiques associées à l’âge: l’atrophie cérébrale due en partie à la perte neuronale, la pathologie cérébrovasculaire et les lésions de la maladie d’Alzheimer. Elles peuvent être considérées comme «normales» (dans un sens statistique) mais pourraient aussi bien être la conséquence d’affections particulièrement fréquentes chez la personne âgée. Le chiffre de dix pour cent de perte neuronale entre 20 et 100 ans a été avancé, et s’accompagne d’une plasticité des neurones qui survivent. Les lésions caractéristiques de la maladie d’Alzheimer ont été trouvées dans tous les cerveaux de centenaires, en nombre souvent minime, et localisées dans l’hippocampe (aire cérébrale indispensable à l’acquisition des nouveaux souvenirs). Ces lésions sont-elles le témoin d’une maladie d’Alzheimer qui débute et qui aurait évolué vers la démence si la durée de vie était de 150 ans? Ou sont-elles le témoignage du vieillissement normal qui ne ferait que s’accélérer lors de la maladie d’Alzheimer? Il n’y a actuellement pas de réponse, tant que le traitement médical de la maladie d’Alzheimer ne sera pas curatif.

English

NEUROPATHOLOGY AND NORMAL AGING The definition of “normal aging” depends on the definition of normality. Different types of morphologic alterations are indeed associated with age: cerebral atrophy with neuronal loss, cerebrovascular pathology and Alzheimer type lesions. It is impossible to determine presently if they are to be considered normal or if they are the consequences of diseases that are particularly frequent in old age. It has been suggested that the neuronal loss reached 10% between the ages of 20 and 100. The effects of neuronal loss might be partly compensated by plasticity. Alzheimer type lesions have been described in all the centenarian’s brains that have been examined. They are frequently sparse, and located in the hippocampus (an area of the brain that is involved in memory acquisition). Are these lesions evidence of presymptomatic Alzheimer disease which would have caused dementia, had the patient lived longer? Should it be considered as “normal aging“? The question remains debated and will probably remain so, as long as Alzheimer disease will escape treatment.

Plan de l'article

  1. ÂGE ET ATROPHIE CÉRÉBRALE / PERTE NEURONALE
    1. ATROPHIE CÉRÉBRALE
    2. PERTE NEURONALE
      1. MECANISME DE LA MORT NEURONALE
      2. PLASTICITE NEURONALE AU COURS DU VIEILLISSEMENT
  2. ÂGE ET LÉSIONS VASCULAIRES
  3. ÂGE ET LÉSIONS D’ALZHEIMER
    1. LES LÉSIONS DE LA MALADIE D’ALZHEIMER
      1. LES LÉSIONS TAU POSITIVES
    2. FRÉQUENCE DES LÉSIONS D’ALZHEIMER DANS LE VIEILLISSEMENT
      1. LES CENTENAIRES
      2. PRÉVALENCE DES LÉSIONS D’ALZHEIMER EN FONCTION DE L’ÂGE
Accéder à cet article
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback