Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Innovations

2017/1 (n° 52)


ALERTES EMAIL - REVUE Innovations

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 161 - 178 Article suivant

Résumé

Français

L’institutionnalisation de la formation des ingénieurs est un processus accompagnant l’industrialisation au 19e siècle. Traditionnellement, deux conceptions s’opposent au sein de cet univers : celle favorisant la formation intellectuelle et celle préférant la pratique professionnelle. Au regard de cette dualité, les ingénieurs sont contraints de prendre position. Parallèlement à sa réflexion sur l’administration des entreprises, Henri Fayol initie une pensée sur la formation des ingénieurs. Celle-ci est à l’image du reste de son raisonnement, basée sur son expérience personnelle et sa carrière industrielle. Ainsi il propose un modèle de formation liant atelier et École dans lequel il redéfinit implicitement le rôle de l’ingénieur en prônant l’intégration de savoirs généralistes dans les cursus de formation. Si cette position n’est pas une nouveauté dans le monde des ingénieurs – la tradition leplaysienne s’étant, dès le 19e siècle, emparée de cette thématique – Fayol propose ici une formation devant être plus proche du monde industriel et de ses besoins.

Mots-clés

  • fayolisme
  • formation
  • ingénieurs
  • expérience industrielle
  • organisation

English

Between Intellectual Training and Professional Practice or the Training of Civil Engineers according to Henri FayolThe institutionalization of engineer’s training is a process which accompanied industrialization in the 19th century. Traditionally, two conceptions are opposed in this universe: shop culture and school culture. The engineers were quickly constrained to choose. In parallel with his analysis of companies’ administration, H. Fayol developed a way of thinking the training of engineers. This thinking is built both on his personal experience and his industrial career. He proposed a model of training binding shop and School. In this model, he redefined the engineer’s role by preaching the integration of general knowledge in their training. Fayol proposed a form of training closer to the needs of the industrial word.
JEL Codes: B31

Keywords

  • fayolism
  • training
  • engineers
  • industrial experience
  • organization

Plan de l'article

  1. L’expérience industrielle ou la référence essentielle à la formation
    1. Critiquer la culture d’École au regard de la pratique…
    2. … et adapter la formation aux besoins de l’industrie
  2. Former des ingénieurs généralistes
    1. Offrir une place aux savoirs « administratifs »
    2. Préparer les futurs chefs
  3. Poursuivre sa formation après l’école
    1. De la formation tout au long de la carrière…
    2. … à l’autoformation
  4. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback